clapot


clapot

clapot [ klapo ] n. m.
• 1886; de clapoter
Mar. Succession de vagues courtes et irrégulières qui ne s'organisent pas en lames (à la différence de la houle).

clapeau ou clapot nom masculin Appareil employé parfois dans les ateliers de blanchiment et de teinture pour effectuer le dégorgeage des étoffes trop chargées de teinture.

clapot
n. m. MAR Agitation de la mer résultant de la rencontre de vagues ou de houles de directions différentes.

CLAPOT, subst. masc.
Rare. Agitation de l'eau due à la rencontre de vagues ou de houles venant de sens divers. Un gros clapot. Un bruit léger, un gentil clapot, le long du canot (MAUPASSANT Contes et nouvelles, t. 1, La Question du latin, 1886, p. 571).
P. ext. Le clapot des flaques (GIDE, Les Nourritures terrestres, 1897, p. 210).
Rem. 1. Attesté ds QUILLET 1965, ROB. Suppl. 1970, Lar. Lang. fr. 2. Clapot a le sens de clappement chez G. d'Esparbès (La Guerre en dentelles, 1896, p. 193). [Il mangeait les raisins] comme on boit à la rasade... D'un clapot de langue il broyait les grains, buvait l'eau divine.
Prononc. :[klapo]. Étymol. et Hist. 1888 « bruit de l'eau » (MAUPASSANT, Sur l'eau, p. 242). Déverbal de clapoter. Fréq. abs. littér. :4.

clapot [klapo] n. m.
ÉTYM. 1886; déverbal de clapoter.
Mar. Succession de vagues courtes et irrégulières qui ne se forment pas en lames (à la différence de la houle). || Le clapot de la Méditerranée, des raz de la Manche. || « Les virements de bord sont étonnamment faciles, même dans le clapot » (Bateaux, no 100, p. 75). Clapotis.
0 Il (le mistral) reste irrégulier mais maniable — force 4 à 5 — pendant une heure, ce qui donne le temps de rouler ou de se mettre à l'abri. Il ne soulève qu'un violent clapot qui mouille, mais « chahute » peu sauf au bout de deux ou trois jours, ce qui est rare en été.
Jean Giordan, le Yachting, p. 82.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Clapot — Clapot, s. Tuchfabrikation …   Lexikon der gesamten Technik

  • Clapot — nm flaque d eau Normandie …   Glossaire des noms topographiques en France

  • Guy Clapot — est un architecte et urbaniste né en 1955 et décédé à Strasbourg le 14 septembre 2010. La place de l Homme de Fer à Strasbourg Il est notamment le concepteur du Musée départemental de Préhistoire de Solutré (1986), de la place Kleber et de l… …   Wikipédia en Français

  • Le Voyage de Noz — est un groupe de rock/new wave créé à Lyon en 1985 par Stéphane Pétrier (chant) et Thierry Tollon (claviers). Dès 1986, ils sont rejoints par Emmanuel Perrin (guitares), Alexandre Perrin (batterie) et Frédéric Mentzen (basse) bientôt remplacé par …   Wikipédia en Français

  • Oullins —  Pour l’article homophone, voir Oulins. 45° 42′ 54″ N 4° 48′ 30″ E / …   Wikipédia en Français

  • Pierre Goybet — Pierre Frédéric Henri Goybet, né le 9 juin 1887 à Mostaganem (Algérie) et mort le 7 décembre 1963 à Yenne (Savoie), est un contre amiral fran …   Wikipédia en Français

  • École nationale supérieure d'architecture de Strasbourg — ENSAS Nom original École Nationale Supérieure d Architecture de Strasbourg Informations …   Wikipédia en Français

  • Baumwollstückbleiche — Baumwollstückbleiche. Der erste Teil des heutigen Bleichverfahrens für baumwollene Markt oder Druckware ist beim Bäuchen (s.d.) beschrieben[623] worden. Der zweite Teil, das Weißmachen, schlägt für beiderlei Bleichgut denselben, schon für… …   Lexikon der gesamten Technik

  • Kuhkoten — Kuhkoten, in der Färberei, besonders Türkischrotfärberei, die Verwendung von Kuhkot zu Bädern. Die Stücke werden zu diesem Zweck zunächst durch die Passagekufe gezogen, welche auf ca. 5000 l Wasser 350 kg Kuhmist, 17 l Wasserglas und 50 kg Kreide …   Lexikon der gesamten Technik

  • Port de pêche de Keroman — Vue du port de pêche de Keroman Présentation Type Port de pêche Construction …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.